L’auteur

L’envie d’écrire était latente depuis des années, quand en 2019, une étincelle apparut ! C’était l’été… Mes clients étaient tous partis en vacances… J’avais du temps à perdre où plus exactement du temps à combler et je me suis lancé dans l’aventure…

L’envie était là mais pourtant, la crainte de ne pas arriver à terminer se fit sentir…. La fatidique barrière des cinquante premières pages menaçait le fragile équilibre de cet instinct d’écrire. L’ombre de ce passage devenait monstrueusement présent. Finalement le but fut atteint et la suite se déroulait beaucoup plus calmement. Les jours défilèrent et les pages se noircissaient à mesure…

Presque surpris de finir mon premier roman, un vide immense s’empara de mon esprit à l’idée que tout a une fin !  » NON, hors de question ! » me suis-je dit…

C’est ainsi que les suivants s’enchaînèrent les uns aux autres …

Et c’est loin d’être fini !

Que serais-je sans une équipe de choc ?

Mon écriture instinctive rarement avec relecture, pour garder le fil constant, ne me dispense pas de fautes aussi énormes parfois que le gros éléphant de Nantes…

Heureusement, j’ai l’appui de mes trois correctrices que sont Sylvie Giraud, Christine Ollier et Chantal Walschaerts qui non seulement font un travail remarquable mais passent énormément de temps aux corrections afin de vous offrir le meilleur… Bravo à elles et un grand merci !

Ma méthode d’écriture (qui n’engage que moi…)

L’EXOSQUELETTE DU ROMAN

Diviser sur papier ou mentalement les événements importants et les situer dans le temps avec un ordre chronologique. C’est le plan global de base. Dans un même gros chapitre, on peut allègrement y rajouter d’autres événements mineurs qui enrichiront le texte au fur et à mesure. De même, le récit avançant dans le temps et étant bercé dedans, des idées plus précises peuvent venir fertiliser l’ensemble.

L’ECRITURE INTUITIVE

Il faut se préparer mentalement, se vider l’esprit complètement et être prêt au voyage. Créer son univers en fonction de ce qu’on va écrire. Musique ou pas… éclairage… être confortablement installé… Il est bon de se fixer un but à atteindre, une scène particulière par exemple, peut importe si on va jusqu’au bout…le lendemain sera propice pour continuer… Penser tout d’abord à l’histoire qu’on écrit, s’imprégner des personnages, de leurs pensées du moment, laisser divaguer son imaginaire et retranscrire ce qu’on voit au fur et à mesure. Imaginer les dialogues et répondre en fonction de la question, du ressenti tout en transposant la réponse selon la personnalité du personnage et en veillant à ne jamais perdre le fil. C’est l’auteur qui guide ses personnages et non l’inverse (quoique cela pourrait être très drôle).

Philippe Fournier / février 2020

4 réflexions au sujet de « L’auteur »

  1. Super auteur! Les livres sont très interessant à lire!! merci Philippe pour tes livres et continues à en faire!! on a hâte de continuer à lire tes livres!

    1. Merci à mes lecteurs pour leurs encouragements… Bien sûr que l’aventure continue avec le lancement prochain de « Sortie de piste », puis le second opus et la suite du « Talisman Ligérien » avec une nouvelle histoire dans les terres glacées de l’Antarctique… dont la sortie est prévue au milieu du printemps 2020… Et quelques idées fleurissent gentiment pour le suivant…. PF

  2. Et voilà ! L’Expérience Australe sera bientôt imprimé… Je vais m’essayer à un vrai polar thriller trash ! Ça va être vraiment un book de composition car pas vraiment dans mes gênes, le challenge par contre est intéressant à tester et à réussir 😉

  3. Un Majestueux Auteur Multigenre comme on les aime ! Aventure, Thriller, Romance… et à venir, SF et Fantastique…. Quel beau programme ! J’adoreeee vous lire Philippe Fournier 🙂 Vos mots nous embarquent dans un imaginaire où il est difficile d’en repartir tellement on s’y sent bien 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *